Evelina Riabenko

Basé en Ukraine
Nominé par le New York Times

"Les collègues d'Evelina font l'éloge de la manière dont elle a agi en tant que productrice, arrangeuse et traductrice pour leur travail, dans des conditions extrêmement difficiles et dangereuses en Ukraine. Outre ses reportages, ses interviews et ses traductions, son instinct les a conduits à de nombreuses histoires qu'ils n'auraient jamais trouvées autrement. Elle a apporté une contribution extraordinaire à leur couverture, ce qui a permis de maintenir l'Ukraine au premier plan de l'actualité.

 Jury du prix Martin Adler

"Evelina joue l'un des rôles les plus importants dans la collecte d'informations du NYT et a participé à de nombreux grands reportages du journal. Son empathie, son intelligence, son charme, son sens de l'organisation et son aptitude à établir de bonnes relations sont inégalés. Grâce à ses connaissances approfondies, elle m'a aidé à contextualiser des situations afin d'améliorer mon propre travail de photographe. Ce qui est encore plus remarquable, c'est qu'Evelina persévère avec grâce - en comprenant l'importance de garder l'Ukraine au premier plan - alors que sa propre vie et sa famille sont menacées".
-Nicole Tung, photographe, New York Times

"Evelina s'est révélée être l'un des producteurs locaux les plus compétents, les plus diplomates et les plus travailleurs avec lesquels j'ai jamais travaillé. Sa capacité à convaincre des contacts militaires de nous donner accès à des lieux et des situations clés, sa volonté d'opérer dans des environnements difficiles et dangereux, et sa compréhension des besoins d'un photographe cherchant à illustrer à la fois les nouvelles de dernière heure et les nuances plus profondes de cette guerre tentaculaire sont inégalées au cours de mes plus de deux décennies de couverture des conflits. Nous avons collaboré sur un certain nombre d'histoires importantes qui ont été publiées en première page du NYT. En bref, ma propre capacité à couvrir ce conflit repose en grande partie sur l'instinct journalistique et le travail acharné d'Evelina.
-Finbarr O'Reilly, photographe, New York Times

Voir quelques-uns des travaux auxquels Evelina a contribué :

Biographie

Evelina Riabenko travaille actuellement avec le New York Times en Ukraine en tant que productrice, établissant des contacts, organisant l'accès et les embeds, et proposant des idées d'articles. Avant l'invasion de 2022, elle n'avait aucune expérience du journalisme. Diplômée en 2014 de l'Académie d'ingénierie de l'État du Donbass en technologie de construction de machines, elle a ensuite étudié l'anglais, avant de suivre d'autres cours de gestion et de décrocher un poste dans une grande entreprise de logistique ukrainienne, où elle a travaillé dans les ressources humaines et en tant qu'administratrice de bureau jusqu'au début de la guerre. Auparavant, elle a travaillé pendant quatre ans comme agent de voyage jusqu'en 2020 et a enseigné l'anglais.

Evelina, originaire de la ville de Kramatorsk, dans l'est de l'Ukraine, n'est pas étrangère à la guerre. Lorsque la guerre séparatiste a éclaté dans l'est en 2014, elle venait de terminer ses études et a soutenu sa thèse au son des bombardements et des explosions. En 2021, elle s'est installée à Kiev, où elle est restée jusqu'à l'invasion totale de l'Ukraine par la Russie l'année suivante. Lorsque des journalistes ont eu besoin de quelqu'un pour les aider à traduire après la reprise de Bucha par les forces ukrainiennes, elle s'est portée volontaire et a travaillé pendant des semaines dans cette ville qui avait été le théâtre de massacres gratuits de civils dans toutes ses rues.

Depuis, elle a réalisé des reportages sur tous les grands sujets d'actualité en Ukraine, notamment la libération de la région de Kharkiv, les opérations en cours dans le sud et l'est du pays, ainsi que des reportages approfondis sur le traumatisme des soldats ukrainiens, l'impact à long terme de la destruction du barrage de Kakhavka, l'industrie sidérurgique de l'Ukraine, les brigades d'hélicoptères de l'Ukraine et bien d'autres encore.

@evelineryabenko