Riana Raymonde Randrianarisoa

Basé à Madagascar
Nommé par l'Initiative mondiale contre le crime organisé transnational.

"Elle donne un aperçu fascinant des dessous de Madagascar - un endroit que la plupart des gens ne voient que comme une belle île tropicale. Elle met à nu le côté sombre du pays, au prix de risques considérables pour elle-même."

 Jury du prix Martin Adler

"Les journalistes, les militants et les organisations de la société civile sont confrontés à un paysage très difficile à Madagascar. Les personnes qui s'expriment sur des questions controversées telles que la corruption et les crimes contre l'environnement sont confrontées à l'emprisonnement et à l'intimidation. Riana est une journaliste d'investigation intrépide et une militante de la liberté de la presse dans son pays ; elle met ces idéaux en pratique en montrant l'exemple. Elle n'hésite jamais à creuser des sujets complexes et politiquement controversés, qu'il s'agisse de crimes contre l'environnement, de trafic de drogue et de violence criminelle, de corruption ou d'extorsion.

Par exemple, pendant qu'elle travaillait avec GI-TOC, elle a fait un reportage sur les marchés du cannabis à Betroka, dans le sud de Madagascar. Son travail a permis de mettre en lumière les groupes criminels impliqués dans le trafic de cannabis cultivé dans les zones rurales reculées autour de Betroka, les liens historiques avec les groupes impliqués dans les raids sur le bétail et le banditisme qui ont maintenant évolué vers le contrôle du marché du cannabis, les niveaux de corruption autour de ce marché, la violence rurale et la légitimité de l'État. Son reportage a offert un aperçu de cette économie criminelle controversée et jusqu'alors peu comprise."

Iris Oustinoff-Leroux, responsable de la coordination du réseau, Initiative mondiale contre la criminalité transnationale organisée.

Lisez certains des travaux de Riana :

Biographie

Riana Raymonde Randrianarisoa est une journaliste d'investigation indépendante basée à Madagascar avec 21 ans d'expérience dans le journalisme d'investigation et transfrontalier. Elle est membre fondateur et actuelle secrétaire générale du Réseau malgache des journalistes d'investigation.. En tant que chercheuse, Riana a travaillé avec plusieurs organisations internationales, notamment Transparency International, l'Initiative mondiale contre le crime organisé transnational, le Projet de rapport sur le crime organisé et la corruption et l'Institut d'études de sécurité. Ses travaux ont fait l'objet de nombreuses publications dans des journaux nationaux et internationaux, notamment Mongabay, The Economist, Madagascar Tribune et The Ecologist.