Risque psychologique

Prenez en compte votre santé mentale.

Les journalistes sont souvent les témoins de première ligne de nombreux types d'événements, de traumatismes, de catastrophes naturelles, de conflits ou d'hostilités. Vous n'êtes jamais sûr de ce que vous pouvez voir ou entendre, des personnes que vous pouvez rencontrer avec des témoignages percutants et de l'impact que cela peut avoir sur vous, votre équipe ou vos collaborateurs.  

La pandémie mondiale de COVID a entraîné des risques physiques et psychologiques supplémentaires pour les reportages, et l'impact de ceux-ci ne doit pas être sous-estimé pour les journalistes.

La couverture de ce genre d'histoires peut provoquer du stress, de l'anxiété, de l'épuisement professionnel ou un trouble de stress post-traumatique (TSPT). Combiné à la nature difficile et exigeante de la profession, le fait d'être affecté ou traumatisé par ce que vous vivez et d'avoir besoin de soutien n'est pas un signe de faiblesse.  

Il est important de réfléchir aux risques psychologiques potentiels d'un projet avant de commencer à faire un rapport, dans le cadre de votre l'évaluation des risques. S'il est possible qu'un élément du projet provoque des effets psychologiques négatifs ou un traumatisme, assurez-vous de donner des détails sur le risque, sa gravité potentielle et sa probabilité, et sur la manière de le minimiser. Assurez-vous de faire un compte rendu après chaque mission afin de reconnaître les signes d'anxiété, de dépression ou de SSPT et de savoir quand vous devez demander de l'aide pour vous-même, votre équipe ou vos collaborateurs.

N'oubliez pas de réfléchir spécifiquement à l'impact des risques numériques sur la sécurité psychologique, car les abus et le harcèlement en ligne peuvent se présenter sous de nombreuses formes et causer un réel préjudice à votre santé mentale.

Veillez à rechercher et à détailler toute aide psychologique disponible pendant et après le reportage et la diffusion/publication. De cette façon, vous pourrez demander de l'aide avant que cela ne devienne un problème.

Thérapie

Il existe différentes formes de thérapie qui peuvent vous aider à faire face aux problèmes de santé mentale. Les plus courantes sont les suivantes : la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) et la psychothérapie. Vous pouvez y avoir accès par l'intermédiaire de votre service national de santé ou vous pouvez payer pour un service privé.

Si vous n'êtes pas sûr de savoir laquelle vous convient, faites des recherches sur les différentes thérapies proposées et choisissez-en une pour commencer. Vous pouvez toujours changer d'avis après quelques séances. Ne vous laissez pas décourager - il n'y a pas de solution miracle, mais la thérapie vous aidera certainement à long terme.